C’est quoi le Burn out ?

Le Burn out

C’est quoi le Burn out ?

Le Burn out

Définition : c’est quoi le burn out ?

 

Pour commencer, j’aimerai vous donner une statistique choc donnée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) : « 1 adulte sur 4 fera un burn out au cours de sa vie ». Ce n’est pas rien n’est-ce pas ?

 

Mais c’est quoi un burn out ?

 

Ce terme a été défini dans les années 1970 par des professionnels de santé, et signifie l’épuisement au travail. Par ailleurs, quelle que soit votre profession, vous pouvez en être victime.

 

Ce burn out se traduit notamment par une diminution de l’engagement au travail. Cela touche donc essentiellement la sphère professionnelle et non la sphère privée. Les personnes atteintes ne perdent donc pas pour autant le goût de réaliser des activités personnelles.

 

Ce syndrome d’épuisement professionnel (burn out) se caractérise par 3 dimensions :

 

  • L’épuisement émotionnel : sentiment d’être vidé de ses ressources émotionnelles.
  • La dépersonnalisation : une insensibilité au monde environnant, une déshumanisation de la relation à l’autre (les usagers, clients ou patients deviennent des objets), et une vision négative des autres et du travail.
  • Le sentiment de non-accomplissement personnel au travail : sentiment de ne pas parvenir à répondre correctement aux attentes de l’entourage, dépréciation de ses résultats, sentiment de gâchis.

 

Maintenant que l’on a défini ce qu’était le burn out, nous allons voir quelles en sont les causes.

 

Quelles sont les causes du burn out ?

 

“A l’origine du burn out, il y a le conflit d’éthique.” nous partage Marie Pezé, Docteur en psychologie et auteure du livre “Le Burn out pour les nuls”.

 

Je vous invite à aller lire l’interview de Marie Pezé sur le site Souffrance et Travail.

 

Lire l’article 

 

Généralement, le burn out vient du milieu professionnel et découle d’une sensation de mal-être au travail. 

Même si d’un point de vue biologique, les experts ne parviennent pas encore à expliquer ce qui mène exactement à cet épuisement professionnel, on remarque qu’une grande partie des travailleurs qui traversent une période d’épuisement sont en situation de stress chronique. 

 

Les causes peuvent être multiples, cela peut-être dû à : 

 

  • Une surcharge de travail
  • Des objectifs inatteignables ou confus
  • De l’insécurité de l’emploi
  • De tensions entre collègues
  • De disparités au sein de l’entreprise
  • Un manque d’autonomie
  • Une faible reconnaissance face à l’engagement professionnel intense ( respect, salaire, …)
  • Des relations dégradées
  • Une pression permanente de résultat
  • Une charge émotionnelle importante du fait d’un contact permanent avec une personne mécontente, désagréable ou en posture de victime
  • Et surtout ce besoin de perfectionnisme et d’empathie

 

Quels sont les signes ?

 

Cet épuisement professionnel peut avoir des manifestations plus ou moins importantes sur votre santé. Il est donc nécessaire de savoir repérer les signes traduisant un certain mal-être.  Cela peut-être d’un point de vue émotionnel, cognitif, physique, comportemental et même motivationnel. 

 

  • Émotionnel : un sentiment de vide et d’impuissance qui provoque une perte de la confiance en soi ainsi qu’une sensibilité accrue et plus de pessimisme.

 

  • Cognitif : une baisse de la concentration, diminution de la qualité de travail.

 

  • Physique : une fatigue généralisée, des maux de tête, des tensions musculaires, voire même des troubles du sommeil ou des problèmes digestifs.

 

  • Comportemental : plus d’agressivité, moins d’empathie, repli sur soi ou encore une situation de déni face à la situation.
  • Motivationnel : pensées négatives, perte de motivation dans le travail et nos relations avec les autres.

 

Les effets négatifs que cela entraînent ne sont pas à prendre à la légère.

 

Quelles préventions face au burn out ?

 

Si vous êtes dans un environnement de travail propice à l’épuisement professionnel, certaines mesures peuvent vous aider à prévenir le burn out. L’objectif est de diminuer cette pression que vous pouvez ressentir.

 

Lorsque vous vous sentez débordé, pensez à faire une liste des tâches à accomplir par ordre de priorité. Déléguer peut être également être un bon moyen de prévention face au burn out.

 

Face au sentiment d’échec et à la frustration, je vous recommande de vous fixer des objectifs précis et réalistes (on parle également d’objectifs SMART). 

 

Afin de prévenir et même d’éviter les situations stressantes, apprenez à les reconnaître, à les identifier.

 

Osez dire « non ». L’affirmation de soi joue un rôle important pour votre bien-être et votre respect à vous-même. Alors réfléchissez avant d’accepter une nouvelle mission et de vous retrouver surchargé.

 

 Ne vous comparez pas aux autres. Cela peut être néfaste pour votre développement. Au lieu de ça, pensez plutôt à vous inspirer pour en tirer le meilleur.

 

Soyez à l’écoute de votre corps. Ce dernier vous parle et vous envoie des signaux tous les jours. Profitez-en pour pratiquer une activité physique régulièrement afin de vous défouler ainsi que des activités de relaxation pour vous ressourcer.

 

Faites attention à votre rythme de travail. Apprenez à ralentir la cadence. Pensez donc à faire des pauses régulièrement pour prendre soin de vous.

 

Les personnes sujettes au perfectionnisme sont une cible importante pour le burn out. Apprenez à dégommer ce perfectionnisme, à vous autoriser à faire moins, moins bien, à ne pas répondre à toutes les demandes et à prioriser. C’est un véritable travail sur soi que de dégommer son perfectionnisme.

Car cela demande d’aller casser les croyances qui sont à l’origine de ce perfectionnisme, syndrome du bon élève etc…

 

Les personnes hyper emphatiques sont également des cibles pour le burn out. Elles s’occupent plus du besoin des autres que de leur propre besoin.

Elles sont présentes pour écouter les autres, raconter leurs histoires et sont de véritables éponges. Attention, vigilance également. 

Il est important de maintenir votre estime de soi et confiance en soi.

Faites des exercices réguliers ; en effet la confiance et l’estime de soi sont comme un muscle. 

 

Que faire en cas de burn out ? 

 

Si malheureusement, vous ressentez d’ores et déjà un grand nombre de symptômes, vous allez devoir prendre certaines mesures en plus de celles déjà mentionnées au-dessus.

 

Cela va dépendre des personnes, mais il n’est pas inhabituel que cette remise en forme vous prenne plusieurs mois. 

 

Découvrez certaines étapes pour s’en sortir : 

 

Reposez-vous :

 

Prenez du temps pour vous et reposez-vous. C’est primordial ! Par exemple, un arrêt de travail peut vous être prescrit par votre médecin. Étant donné que c’est votre vie professionnelle qui est l’une des sources de vos problèmes, prendre de la distance par rapport à celle-ci semble être une très bonne idée.

Vous pouvez également essayer quelques exercices de relaxation et de méditation afin de lutter contre le stress et de prévenir d’un épuisement plus prononcé.

Faites attention toutefois à ne pas partir trop longtemps non plus de votre sphère professionnelle car le retour risque d’être compliqué.

 

Posez-vous les bonnes questions :

 

Le burn out est l’accumulation de beaucoup de problèmes que vous rencontrez dans votre quotidien. Si vous souhaitez aller mieux, il vous sera nécessaire d’identifier les sources de stress et l’origine de ce mal-être à l’aide de quelques questions telles que :

 

  • Pour quelles raisons suis-je stressé ?
  • Que puis-je faire pour y remédier ?
  • Mon employeur peut-il m’aider vis à vis de ma problématique ?
  • Ce métier me correspond-il vraiment ?
  • Ai-je une bonne estime de moi-même ?
  • Quelle contribution souhaite-je apporter ?
  • Quel sens souhaite-je donner à ma vie ?
  • Quels sont les domaines dans lesquels je souhaite m’épanouir ?

 

Demandez de l’aide : 

 

Dans un premier temps, vous pouvez demander un arrêt de travail à votre médecin dans le but de vous faire prendre du recul face à cette situation stressante. L’objectif est que vous preniez du temps pour vous avec du repos, des activités etc.

 

Puis, dans un second temps, n’hésitez pas à vous faire accompagner. Il faut savoir demander de l’aide lorsque l’on en a besoin. Il n’y a rien de mal à ça. Cela fait partie de la nature humaine, nous sommes tous vulnérables et avons tous besoin de soutien, de guide pour aller mieux et repartir sur de bonnes bases. 

Il est primordial de vous sentir entouré et soutenu pendant cette période.

 

Faites des activités :

 

Testez des activités qui vous font du bien et vous remplissent. Cela peut être du sport en séances collectives, de la danse, du trampoline, de la marche dans la nature, du dessin, de la course à pied,…

 

Testez, expérimentez et écoutez votre corps. C’est votre corps qui vous donnera les indicateurs de bien être.

Si vous le souhaitez vous pouvez répondre au questionnaire suivant pour vous aider à y voir plus clair.

Accéder au test Burn out

 

Mon histoire :

 

J’ai été salariée pendant plus de 15 ans. Grand groupe du CAC 40, à la Direction de la Communication.

Au bout de 9 ans, je me sentais à côté de mes pompes. je me sentais vidée, épuisée, en manque cruel de confiance en moi. J’avais mal au ventre en allant au travail.

Mais je n’étais pas en capacité de me prendre en main.

 

A la naissance de ma 2ieme fille, pendant le congé maternité j’ai fini par aller voir un coach/psychologue que l’on m’avait recommandé.

Celui-ci m’a posé des tonnes de questions pour conclure que j’avais subi pendant plus de 7 ans du harcèlement moral au travail et j’étais en plein burn out.

 

Je ne savais pas vraiment ce que c’était. Nous étions en 2009.

J’ai pris une claque, ma façade de protection s’est effondrée.

 

En quelques séances mon estime de moi a regonflé. 

J’ai pris la décision de quitter ma société du CAC 40. 

Et 2 mois après j’avais mon nouveau projet professionnel : accompagner l’humain dans son développement.

 

J’ai mené mes enquêtes métiers, choisi mon école pour me former au coaching.

 

J’ai réintégré ma société à mi-temps le temps de me former.

L’ambiance y était encore pire.

j’ai refait un 2ieme burn out.

 

Et je n’ai plus jamais remis les pieds. 

 

Mes burn out m’ont clairement mis à mal mon estime de moi.

Dans ces périodes là j’avais des difficultés à croire en moi, en mes compétences, en mes capacités, en mes qualités, 

Et pour couronner le tout je me trouvais moche et à certains moments je bégayais.

 

Cependant mes burn out m’ont aussi appris à me respecter, à mieux me connaître, à savoir ce qui était bon pour moi, à m’affirmer, à poser mes limites, à me dépasser en créant ma propre entreprise, à me créer la vie qui me correspond.

 

Conclusion :

 

Tout cela pour vous dire que la bonne nouvelle, tout cela passe et guérit.

En travaillant sur soi, il est possible de s’aimer à nouveau et voir en soi ses qualités, ses compétences, son unicité

et se respecter.

Et ainsi il est possible de se créer un projet professionnel qui nous correspond et nous rend épanoui.

 

J’accompagne beaucoup de personnes qui sont en pré burn out, qui sont passées par le burn out ou qui sont à la fin et qui veulent mieux se connaître et se respecter pour construire leur carrière professionnelle qui leur ressemble..

 

> Je vous propose, si vous le souhaitez, d’en discuter avec vous lors d’un rdv offert

 

Je prends RDV  

 

> Je propose également un programme en ligne adapté “Je me choisis” qui est le parcours parfait pour se retrouver, mieux se connaître, et construire la suite de sa vie avec respect.

C’est mon produit phare ! 

 

Toutes les informations sur le programme “Je me choisis”

 

 A très bientôt.

 

Delphine

 

Pour en savoir plus, sur mes accompagnements :

Coaching Individuel Nouveau Départ

Coaching individuel Confiance en Soi

Coaching Déblocage Express

Au plaisir d’échanger et partager

 

Pour avoir plus de conseils et d’inspiration suivez-moi sur

Linkedin

Instagram

Facebook

 

Comments

Comments are closed.